samedi 2 avril 2011

Doc Savage arrive! Nom d'un chat!

J'ai pu découvrir il y a peu le film Doc Savage arrive (1975), film d'aventures de Michael Anderson dans lequel on peut voir évoluer l'acteur Ron Ely en Doc Savage, chirurgien-justicier, et son équipe. Ce film est référencé sur Nanarland avec une critique qui tend à considérer le film au premier degré, alors que pour moi il ne s'agit pas d'un nanar mais plutôt d'un hommage plus ou moins réussi aux justiciers des comics des années 40, une parodie comme peuvent l'être les OSS117 de Michel Hazanavicius ou dans une moindre mesure la série cinématographique des Indiana Jones.

L'esprit du film est volontairement caricatural: personnages stéréotypés (avec une mention spéciale pour le ridicule Señor Gorro), choeurs à la Mighty Mouse, applaudissements en plein milieu du film, sous-titrage d'un combat d'arts martiaux, musique de La Cucaracha à plusieurs moments du film, etc.

Ce qui est le plus étonnant et qui nous intéresse, nous, voxophiles, c'est le ton encore plus parodique donné par la Version Française. Le film commence par un choeur dans un style rappelant celui des génériques des séries d'aventures de l'ORTF (Thierry La Fronde). Il s'ensuit une voix-off surprenante: Jacques Thébault, en tant que narrateur, prend la voix nasillarde à la fois sérieuse et joviale des présentateurs des actualités des années 40 pour présenter Doc Savage avec une chute comique inattendue: "Il étudie l'astronomie, les planètes, les étoiles... L'univers, quoi!". En effet, "L'univers, quoi!" est inexistant et nullement suggéré dans la version originale. ("He studies astronomy, the planets, the stars, the universe"). Autre texte "décalé", ce dialogue entre Mona (avec un accent hispanique peu réaliste) et Doc Savage "-Vous pouvez croire ça? -Oui... - Vous pouvez le croire? - Oui... - Il peut le croire!" en référence au sketch Le Sar Rabindranath Duval de Pierre Dac et Francis Blanche, ou encore cette réplique "Vous êtes bath!" qui tombe comme un cheveu sur la soupe dans une scène romantique... Le monologue du grand méchant de l'histoire, le Capitaine Seas, vaut lui aussi son pesant de cacahuètes: "J'ai bourlingué sur toutes les mers alors j'ai préféré adopter ce surnom, Seas, c'est de l'anglais cher Monsieur... Oui, j'ai bien essayé "Capitaine Mers" mais ça prêtait un peu trop au quiproquo (rires)".


Mais le plus drôle dans la Version Française est le zézaiement employé par Georges Aminel, honorable Sociétaire de la Comédie-Française (et première voix de Grosminet!), pour doubler Ron Ely, alias Doc Savage. Car dans la Version Originale, Ron Ely a une voix tout ce qui a de plus "raccord" avec l'imaginaire des héros, à savoir une belle voix virile sans défaut de prononciation, comme en attestent les différents extraits que l'on peut dénicher sur Youtube. Ce zézaiement était-il une "fantaisie" de Georges Aminel? Pour mon amie Christine Maline, fille du comédien, il n'en est pas question: "J'avais été étonnée de ce zézaiement en découvrant ce film à la télévision et j'en avais parlé à mon père... Il ne se souvenait plus très bien de ce doublage, mais je peux affirmer que jamais il n'aurait pris l'initiative de prendre cette voix sans qu'on le lui demande".
S'agissait-il d'une demande du client, ou d'une décision délirante du directeur artistique? Un mystère dont on n'aura certainement jamais la réponse, la plupart des comédiens n'étant plus de ce monde ou ne se souvenant plus de ce doublage... Ce choix "artistique" était-il justifié? Je vous invite à découvrir un extrait du film en VF:

video



Distribution des voix:

GEORGES AMINEL: Ron Ely... (Clark "Doc Savage" Junior) 
CLAUDE NICOT: Paul Gleason... (Thomas J. "Long Tom" Roberts)
JACQUES RICHARD: William Lucking... (John "Renny" Renwick)
ANTOINE MARIN: Michael Miller... (Lt Colonel Andrew Blodgett "Monk" Mayfair)
SERGE LHORCA: Edon Quick... (William Harper "Johnny" Littlejohn) 
JACQUES CIRON: Darrell Zwerling... (Theodore Marley "Ham" Brooks)
DENIS SAVIGNAT: Paul Wexler... (Capitaine Seas)
BEATRICE DELFE: Janice Heiden... (Adriana)*
GERARD HERNANDEZ: Bob Corso... (Don Rubio Gorro)*
PIERRE GARIN: Carlos Rivas... (Kulkan, l'Indien)
ROGER LUMONT: Jorge Cervera Jr... (Colonel Ramirez)*
JACQUES THEBAULT: Michael Berryman... (Le légiste)
JACQUES THEBAULT': Paul Frees... (Voix du narrateur) 
et la voix de MICHEL GUDIN
Choeurs: José GERMAIN*, etc.

Source: Diaboc et Dans l'ombre des studios*

(Remerciements à Christine M. pour son aide précieuse)


Suivez toute l'actualité de "Dans l'ombre des studios" en cliquant sur "j'aime" sur la page Facebook.


2 commentaires:

  1. Je vais me repasser ce discours en boucle, je le sens.

    RépondreSupprimer
  2. Décidément, j'adore la VF de ce film. Me voici de bonne humeur pour la journée !
    Merci beaucoup Rémi.
    Christine M.

    RépondreSupprimer